Bâtir consciemment

Convaincus que l’architecture et la construction ont un rôle majeur à jouer dans l’enjeu sociétal actuel que représente la transition écologique, nous défendons ardemment une démarche de projet “frugale” basée sur trois piliers :

  • réinventer le déjà-là : les ressources locales comme point de départ. 

  • valoriser les cycles vertueux: la mise en œuvre de matériaux issus de circuits courts et de processus de fabrication peu énergivores tels que les matériaux bio-sourcés et issus du réemploi.

  • penser l’après dès les premières réflexion de conception et de fabrication, en permettant aux lieux de devenir des potentiels.

Bâtir avec humour

 

Prendre avec sérieux la mesure des enjeux planétaires ne signifie pas pour autant que le rêve, la dimension artistique et joyeuse doivent disparaître de l’oeuvre qui nous incombe.

 

Nous appréhendons chaque projet comme une source de plaisir et d’apprentissage, en considérant le jeu, et l’expérimentation, par des biais parlant à tous comme l’est l’illustration, comme de réels outils et matières pour concevoir et innover.

Nous fabriquons des objets et espaces ludiques permettant aux usagers d’écrire de nouvelles histoires. Les situations plurielles qui en émanent ont pour objet d’éveiller la curiosité et d’entraîner l’usager, le public, le joueur à comprendre et adapter son environnement.

Bâtir à plusieurs

Chercher dès les étapes de programmation à ouvrir les “voix”, en étant interrogateur mais aussi observateur des parcours, gestes, et besoins. Considérer l’humain au coeur du projet. Le processus même se doit d’être de “Haute Qualité Humaine”, par l’implication des usagers dans les différentes étapes du projet, mais aussi par la conception du chantier, non seulement comme un acte technique, mais aussi comme un acte social, temps et lieu de rencontres. Bâtir est un acte culturel fédérateur.

 

Nous faisons du travail collectif un atout, un pré-requis pour répondre aux demandes exigeantes de projets par une synergie de plusieurs cerveaux, compétences et angles de vue.

Nous agissons en “réseau” et selon un principe de solidarité et de coopération, emprunté à l’ESS.